was successfully added to your cart.

Les fourmis charpentières, un vice caché dans votre maison…

By novembre 11, 2014Nouvelles
Groupe AZ extermination exterminateur insectes

Les dommages causés par les fourmis charpentières dans les bâtiments peuvent s’avérer démesurés, surtout lorsqu’on n’est pas au courant que ces fourmis sont établies dans notre domicile! Ces fourmis tirent profit des endroits humides dans votre domicile pour y creuser le bois afin d’y installer leur colonie, affaiblissant vos murs, votre toiture, le tour des fenêtres, etc.

Si vous avez en tête de vendre votre maison ou qu’elle est en vente présentement, vous devez la faire inspecter dès que possible afin de savoir si vous êtes infestés par ces fourmis…Sinon, vous pourriez risquer la mise en demeure, puisque les fourmis charpentières dans une propriété sont considérées comme un vice caché au Québec. Et inversement, si vous achetez une maison qui est infestée par les fourmis vous devez savoir que vous êtes protégés par le Code Civil du Québec.

Dès les premiers signes de la présence de ces fourmis indésirables dans votre maison, commerce, institution, immeuble à logements, etc, que vous vendez ou que vous venez d’acheter, il sera important de contacter un exterminateur de confiance très rapidement pour une inspection efficace.

La fourmi charpentière est le seul insecte qui vous donne accès à un recours pour vice caché après l’achat de votre maison, immeuble à logements, condo, etc. au Québec. Ce recours est autorisé, car la présence de ces fourmis est très difficile à détecter et que les dommages causés aux structures des bâtiments ont de lourdes conséquences financières. Mais si, chaque automne, vous remarquez une présence de fourmis dans votre maison, vous ne pouvez pas ignorer la possibilité d’une invasion de fourmis parce que vous n’avez jamais fait inspecter votre maison par un exterminateur. Même si vous ne croyiez pas que vous étiez infecté, ceci sera considéré comme un vice caché. En effet, durant l’automne et l’hiver, si vous voyez quelques fourmis vivantes se promener dans votre propriété, c’est signe qu’elles sont à la recherche de nourriture et que vous êtes sans conteste infesté par ces fourmis…Nous vous suggérons l’article « Des fourmis charpentières dans la maison? » qui vous aidera à détecter rapidement la présence de ces parasites dans votre propriété.

Groupe AZ extermination exterminateur insectes

Notre spécialité: l’extermination des fourmis charpentières.
Contactez nos experts à Montréal et les environs

514-381-3555
Groupe AZ extermination exterminateur insectes

Définition d’un vice caché:

« Un vice caché est en soi une défectuosité, une anomalie ou un bris qui serait de nature à nuire de manière importante à l’utilité du bien concerné, au point tel que l’acheteur, s’il l’avait su, n’aurait pas acheté ce bien ou encore n’aurait pas payé tel prix. Le vice doit ainsi être relativement grave et sérieux. Ceci s’applique autant aux biens immobiliers qu’aux autres biens (voiture, moto, électroménager, etc.). » – Avocat-Québec

Le futur acheteur de votre maison est donc protégé par la garantie des vices cachés en cas d’infestation de fourmis charpentières, et ce, même si vous ignoriez la présence de ces insectes nuisibles dans votre maison au moment de la vente. Et si vous êtes l’acheteur, vous pourrez envoyer une mise en demeure à l’ancien propriétaire. Vous devrez donc débourser ou facturer :

  • Des frais d’extermination;
  • Des frais de recherches des nids;
  • La remise en état de la maison et des rénovations parfois importantes et peut-être aussi…/li>
  • Les frais de déménagement;
  • Les frais de l’hôtel pendant les travaux;
  • le stress et les inconvénients;
  • les frais d’expertise.

En tant qu’acheteur, vous bénéficierez des recours généraux, tels que la demande d’annulation ou la demande de diminution du prix de vente. Pour l’annulation de la vente, le vendeur est tenu de rembourser le prix de vente et l’acheteur de lui remettre l’immeuble. Pour la diminution du prix, celle-ci est généralement considérée comme le montant correspondant au coût des travaux correctifs pour réparer le vice. Le choix du recours appartient exclusivement à l’acheteur. Mais si le vendeur vous avait averti de la présence des fourmis charpentières et que le problème s’aggrave puisque vous n’avez pas entrepris de les faire exterminer, cette fois-ci, ce serait l’ancien propriétaire qui sera protégé…

Pour obtenir des conseils sur la détection des fourmis charpentières, sur les moyens de prévenir leur infestation et pour les faire exterminer efficacement, nos professionnels de la gestion parasitaire sont à votre écoute!

Source : http://www.avocat.qc.ca/public/iivicescaches.htm

Leave a Reply