Nouvelles

Des ratons laveurs autant en campagne qu’à Montréal

By avril 15, 2015juin 19th, 2020Aucun commentaire
A à Z Extermination Exterminateur raton laveur

Nous offrons pas le service de capture d’animaux sauvages mais voici quelques informations qui vous pourraient être utile. Pour toute autre information communiquer avec la Société protectrice des animaux de votre région

Dès le retour du printemps, les ratons-laveurs redeviendront pour plusieurs, que vous soyez en ville (Montréal et les environs) ou en campagne, une vraie nuisance. Où se cachent-ils durant l’hiver? En quoi les ratons-laveurs sont-ils nuisibles? Comment se débarrasser de ces animaux nuisibles efficacement?

Voici plusieurs informations essentielles afin de mieux connaître ces parasites. Pour plus d’informations contactez votre ville

Où les ratons-laveurs passent-ils l’hiver?

Le raton-laveur n’hiberne pas. En fait, la graisse qu’il a accumulée durant tout l’automne lui permet de passer l’hiver inactif dans sa tanière afin d’avoir l’énergie nécessaire le printemps venu. Dans la nature et en campagne, les arbres creux, les souches, les rondins, les cavernes, les terriers de marmottes ou de renards inoccupés, ainsi que les granges ou les autres bâtiments du genre sont quelques un des abris qui peuvent servir de tanière aux ratons laveurs.

Le raton laveur peut très bien s’acclimater au milieu urbain tel que Montréal. En effet, n’ayant pas de prédateur (mis à part l’humain!), il peut s’établir un peu partout. Il peut opter pour une cheminée de maison, un égout, un garage, un grenier, une soupente, un cabanon ou un ponceau. Il est parfaitement capable de grimper à la gouttière de votre maison ou parfois à un mur afin de parvenir sur votre toit. Il va alors profiter d’une faiblesse du solage, arrachera des matériaux et de l’isolant pour s’installer dans la cheminée ou dans le grenier jusqu’au printemps. On a déjà observé des terriers communautaires regroupant jusqu’à 23 ratons laveur, mais habituellement, un terrier compte le plus souvent quatre ou cinq de ces animaux.

Dès que l’hiver sera passé, le raton laveur entrera dans sa période de reproduction. Chaque femelle donnera environ 4 petits et la petite famille sera prête à vous causer quelques soucis.

Contrairement à ce que l’on peut croire, les ratons-laveurs sont plus nombreux en milieu urbain qu’en campagne. Selon Denis Fournier, agent technique en aménagement de la Faune à la Direction des grands parcs de Montréal :

  • «Dans l’ouest de l’île, on peut atteindre de 35 à 40 ratons-laveurs au kilomètre carré, dit-il. Sur le mont Royal, on en a trouvé 68 au kilomètre carré. Alors que dans les milieux sauvages, généralement, on en trouve quatre ou cinq au kilomètre carré.»

Pourquoi le raton laveur est-il nuisible à votre quotidien?

Il a un comportement imprévisible :

Le raton laveur peut s’apprivoiser assez facilement. Mais comme tous les animaux sauvages, il peut avoir des réactions imprévisibles comme griffer et même mordre. Le laisser seul dans une pièce de la maison peut causer des dégâts.

Un ravageur sur votre propriété :

La “rage du raton-laveur” est une maladie mortelle résultant d’une infection virale. Elle se transmet surtout par la salive s’il y a morsures ou si le virus entre en contact avec une plaie ouverte ou les muqueuses des yeux ou de la bouche. C’est pourquoi il est risqué et interdit d’apprivoiser un raton-laveur.

Les ratons-laveurs sont également porteurs d’un vers parasitique appelé Baylisascaris procyonis qui est un pathogène pour les humains. Les œufs sont évacués dans les excréments des ratons laveurs et sont pratiquement indestructibles. Souvent asymptomatique, l’infection peut s’attaquer au système nerveux et causer la cécité. Il semble qu’environ 12 personnes, surtout des enfants, sont décédées à la suite de la transmission de ce parasite. Mais les cas sont rares.

Ces animaux indésirables peuvent aussi être porteurs d’insectes parasites tels que les puces ou les tiques.

Comment éviter l’infiltration du raton laveur et le repousser (principe de la lutte intégrée)?

 

Nous offrons pas le service de capture d’animaux sauvages mais voici quelques informations qui vous pourraient être utile. Pour toute autre information communiquer avec la Société protectrice des animaux de votre région

#1. Contrôler votre propriété :

Suivez les conseils de madame Nathalie Gorman du Ministère des Richesses naturelles de l’Ontario afin de rendre votre domicile à l’épreuve des ratons-laveurs. >> http://www.mnr.gov.on.ca/fr/Business/Rabies/2ColumnSubPage/STEL02_169538.html

#2 N’attirez pas les ratons laveurs volontairement :

Ne fournissez ni nourriture, ni abri volontairement aux ratons-laveurs. Si vous laissez habituellement la nourriture de votre animal familier à l’extérieur de votre propriété, rapportez-la à l’intérieur à la fin de la journée. Rangez aussi vos poubelles dans le garage et mettez un objet lourd sur le couvercle.

#3 Faites capturer les ratons-laveurs :

Le mieux est d’identifier les lieux de circulation du raton-laveur sur votre propriété et d’installer un piège. Cette trappe avec appâts permettra la capture et le transfert du raton-laveur dans son habitat naturel loin des zones urbaines et de l’habitat humain. Comme il peut s’être logé dans un endroit difficile d’accès, le mieux est de faire appel à des spécialistes formés en gestion parasitaire.

Ces produits peuvent dans certains cas être appliqués à l’intérieur comme à l’extérieur (suivez les instructions). Vous devez les placer là où les ratons posent problèmes : dans votre jardin, près des poubelles, dans votre grenier, près du terrier, près des sources de nourritures potentielles, etc.

#4 Procurez-vous des produits répulsifs:

Les répulsifs contre les ratons-laveurs peuvent être utilisés de façon très efficace, L’utilisation d’un produit qui contient de l’urine de coyote est certainement très efficace (en vaporisateur, en capsule ou en poudre). Pour un raton laveur, l’odeur d’un prédateur est suffisante pour le maintenir à distance. Un produit à base de poivre peut être tout aussi efficace.

Les répulsifs contre les ratons-laveurs peuvent être utilisés de façon très efficace, L’utilisation d’un produit qui contient de l’urine de coyote est certainement très efficace (en vaporisateur, en capsule ou en poudre). Pour un raton laveur, l’odeur d’un prédateur est suffisante pour le maintenir à distance. Un produit à base de poivre peut être tout aussi efficace.

Suivez-nous sur Facebook

© Écrit par Audray Bélanger

Laisser un commentaire

19 + dix-sept =